Église orthodoxe de Bulgarie

Monastère de Rila

Début Ermitages et couvents Le couvent "St. apôtre et évangéliste Luca"

Le couvent "St. apôtre et évangéliste Luca"

A 3 km au nord-ouest du monastère de Rila, sur le chemin de la grotte et de la tombe du révérend Jean, se trouve le couvent "St. apôtre et évangéliste Luca". Il a été érigé à la mémoire de Luca - un neveu de Saint Jean, qui est arrivé très jeune à la montagne de Rila pour se consacrer à la direction spirituelle de son oncle. Selon la légende, Luca a été mordu par un serpent venimeux à cet endroit et y est mort.

L'église a été construite entre 1789 et 1799. Son ktitor est le moine Hadji Ignati de Stara Zagora. L'église a été achevé à l'époque de l'abbé de Rila, Gerasim. Composé de quatre parties: un autel, une section centrale de navire, un narthex et une antichambre. Sa hauteur est de 3 m, sa largeur de 3 m et sa longueur de presque 15 m.

L'autel du temple a été peint par le fondateur de l'école d'iconographie de Bansko, Toma Vishanov, connu sous le nom de Molera. Le reste des peintures murales sont l'œuvre de Hristo Dimitrov - le père de Dimitar et Zahari Zograf. Les peintures murales sont riches et variées. Avec les scènes évangéliques traditionnelles, les visages des disciples de Saint Jean Rilski - Saint Prochor Pushinski, Gabriel Lesnovsky, Joakim Osogovski etc. La place définie pour les ermites et les martyrs indigènes est une expression de la conscience nationale bulgare et de la confiance en soi pendant les années sombres de l'esclavage turc.